معهد علوم وتقنيات النشاطات البدنية والرياضية
مرحبا بكل الطلبة والاساتدة والمدربين الكرام للتواصل معنا نرجوا منكم التسجيل

معهد علوم وتقنيات النشاطات البدنية والرياضية

منبر تواصل الشباب الرياضي وأساتذة التربية البدنية ومدربي مختلف الرياضات، هذا فضاءكم الوحيد
 
الرئيسيةالتسجيلدخول
المنتدى في حاجة إلى إثرائه بمساهماتكم وتفاعلاتكم وكذا انشغالاتكم فلا تبخلوا علينا لأنه بكم نسموا ونتقدم نحو ماهو أفضل للجميع.......
بحـث
 
 

نتائج البحث
 
Rechercher بحث متقدم
دخول
اسم العضو:
كلمة السر:
ادخلني بشكل آلي عند زيارتي مرة اخرى: 
:: لقد نسيت كلمة السر
المواضيع الأخيرة
» ساعدوني اريد مواضيع في دكتوراه
الأربعاء يونيو 21, 2017 2:53 pm من طرف bekai lamdjede

» سؤال وجواب في قانون كرة اليد
الخميس ديسمبر 22, 2016 10:35 pm من طرف زائر

» مدخل للعلم التربية
الأحد ديسمبر 18, 2016 5:12 pm من طرف zakii

» التعب العضلي
الأحد ديسمبر 18, 2016 1:47 pm من طرف زائر

» محاضرات في التدريب الرياضي السداسي الأول
الأحد ديسمبر 18, 2016 10:05 am من طرف زائر

» مذكرات تخرج ماستر تخصص تدريب رياضي
السبت ديسمبر 10, 2016 3:09 pm من طرف زائر

» الثقافة البدنية الرياضية وفلسفة العولمة
الأربعاء نوفمبر 30, 2016 10:02 pm من طرف بلهوشات مصطفى

» دور التربية البدنية في التعليم المتوسط
الأربعاء نوفمبر 23, 2016 12:18 am من طرف rabah1973

» المهارات الأساسية في كرة القدم
الثلاثاء نوفمبر 22, 2016 11:15 pm من طرف زائر

المواضيع الأكثر شعبية
55 مذكرة تخرج في التربية البدنية والرياضية
بحث شامل حول الكرة الطائرة
بحث شامل في كرة القدم
بحث حول السرعة
فلسفة التربية البدنية والرياضية
خطوات البحث العلمي
محاضرات التشريع الرياضي
بحث حول ماهية الميكانيك الحيوية
منهج البحث العلمي تعريف .هدف اهمية
السباحة تاريخها , أغراضها , أنواعها , طرق تعليمها و المواصفات القانونية لحمامها و منافساتها
تصويت
التبادل الاعلاني

انشاء منتدى مجاني



اللهم اني توكلت عليك وسلمت امري لك لا ملجأ ولا منجا منك الا اليك .........

إرسال موضوع جديد   إرسال مساهمة في موضوع
شاطر | 
 

 Dossier de connaissance Oral 2 Handball

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
راعي البقر
المدير
المدير
avatar

عدد المساهمات : 240
تاريخ التسجيل : 01/01/2012
العمر : 28
الموقع : البويرة

مُساهمةموضوع: Dossier de connaissance Oral 2 Handball   الخميس يناير 17, 2013 7:16 pm

Dossier de connaissance Oral 2
Handball
par Pierre GAULON (lauréat CAFEP 2006)



1- Données réglementaires et sécuritaires

1-1 Réglementation

DIMENSION DE L’AIRE DE JEU :



Les dimensions du terrain peuvent aller de 38m par 18m à 40m par 20m (dimension internationale).

BALLON
- Hommes (à partir de 16 ans) : 58 à 60 cm de circonférence, 425 à 475 g = Taille 3
- Femmes (au dessus de 14 ans) et jeunes garçons de -15 ans : 54 à 56 cm, 325 à 420 g = Taille 2
- Jeunes garçons – 13 ans et jeunes filles – 15 ans = Taille 1
- Jeunes garçons – 11 ans = Taille 0.



1-2 Règles de jeu

La marque
• Un point est accordé à une équipe à chaque fois que le ballon entre dans les cages adverses. Le joueur doit avoir effectué son geste en dehors ou au-dessus de la zone réservée. Le ballon doit avoir quitté sa main au moment où il reprend contact avec le sol.

Le marcher
• Il est interdit de faire plus de 3 pas (4 appuis)

La reprise de dribble
• Il est interdit à tout joueur ayant interrompu son dribble de faire une deuxième action de dribble.

La zone
• Elle est réservée au GB, aucun autre joueur ne peut y faire une action.

Les fautes de contact
• Il est interdit de ceinturer, de pousser, d’accrocher, d’arracher le ballon à l’adversaire. Il est par contre autorisé de barrer le chemin à l’adversaire avec son corps même si celui-ci n’a pas le ballon.

L’échelle des sanctions
• Avertissement oral
• Avertissement (carton jaune)
• Exclusion 2 min (attitude anti-sportive) elles sont cumulables aussitôt en cas de réclamation du joueur
• Disqualification : carton rouge (attitude anti-sportive répétée (3fois 2 min) ou attitude anti-sportive grave) le joueur arrête mais il sera remplacé au bout de 2 min
• Expulsion intervention physique irrégulière particulièrement forte sur un tiers (le joueur ne peut pas se faire remplacer)

La durée des matchs :
• Pour les adultes 2x30min (prolongations : 2x5 min)

Les joueurs :
• 6 joueurs de champs et 1 GB (12 joueurs avec les remplaçants)
• Les changements sont illimités et sans interruption du chrono.

Le Gardien de But :
• Il doit être dans une couleur différente
• Il peut toucher le ballon avec n’importe qu’elle partie du corps.
• Il n’a pas le droit de heurter volontairement le tireur ou d’avoir un action qui vise à l’intimider.
• Il ne peut prendre un ballon à l’extérieur de sa zone et le ramener à l’intérieur (sinon depuis 2001 : 9m).

La zone :
• C’est une surface réservée au GB dans lequel aucun joueur ne peut accéder (sauf en suspension si son impulsion se trouve en dehors)
• Jet franc si un attaquant transgresse
• Jet de 7m si le défenseur défend en zone.

Le maniement du ballon :
• Contact autorisé avec les mains, les bras, le tronc, la tête, les cuisses
• Tenu autorisé de 3s
• Possibilité de faire 3 pas
• Dribbles nombreux autorisés (rebond) mais interdiction de reprendre ce dribble s’il a été arrêté à 2 mains.
• Obligation de marquer une action vers le but sinon « jeu passif »

La conduite envers l’adversaire : (règle 8)
• Il est permis d'entrer en contact corporel avec le joueur adverse de face et les bras pliés, de le contrôler et de l'accompagner (= Neutralisation).
• Permis d’utiliser les bras et les mains pour s’emparer du ballon
• De barrer le chemin avec son corps même sur un NPB
• Interdit de gêner l’accès avec ses bras ou ses jambes
• Interdit de pousser l’adversaire
• Interdit d’arracher le ballon des mains
• Interdit d’effectuer une action dangereuse ou de la feinter.
• Interdit de mettre le GB en danger
• De ceinturer l’adversaire ou de lui prendre le bras
Le jet de 7 mètres
- Quand un défenseur traverse la zone pour empêcher le tir d’un attaquant
- Quand un défenseur commet une faute sur le tireur seul à 6 mètres
- Quand un joueur ou un dirigeant sur le banc de touche pénètre sur le terrain pour bloquer 1 CA adverse.
- Quand un coup de sifflet intempestif est donné alors qu’un joueur s’apprête à tirer seul face au GB.

L’engagement :
• Il se fait du centre du terrain
• Au coup de sifflet, l’équipe attaquante doit être dans son terrain
• Le coup de sifflet doit être donné même si tous les adversaires ne sont pas rentrés de leur côté (ils ne peuvent faire obstruction sur la passe directe).
• L’engagement peut se faire dans toutes les directions.


1-3 La règle 8 : irrégularités et comportements anti-sportifs

Le rapport de force entre attaquant et défenseur est régi par la règle 8 du Code d’arbitrage.
Elle définit :
• Les fautes d’attaquants, appelées plus couramment passages en force, lorsque le PdB percute un défenseur à l’arrêt ou l’écarte avec son bras en faisant un « raffut ».

• Les fautes des défenseurs, plus fréquentes, lors d’une poussée, d’un arrachage du ballon, d’un ceinturage. Le défenseur ne peut se jeter sur l’adversaire, mais il peut faire barrage avec son corps après avoir déplacé ses jambes et contrôler l’adversaire avec ses bras, càd le garder en contact les bras légèrement fléchis.

Les élèves ont tendance à défendre comme lors des matchs de haut niveau et à privilégier le combat, mais c’est une erreur fondamentale sur le plan de la formation :
- Les tolérances varient selon les directives de la Commission d’arbitrage de la fédération internationale. Elles sont souvent dictées par des besoins télévisuels.
- Il est autrement plus formateur et riche d’un point de vue moteur de défendre réglementairement. Le contrôle de l’adversaire et le déplacement des jambes nécessitent en effet une dissociation fine entre le haut et le bas du corps.

Exemples de sanctions hiérarchisés :
Faute Sanction
Le n°3 en position de libéro tient le pivot adverse par le bras Avertissement verbal
Un défenseur ceinture le PdB Jet franc
Un défenseur accroche le maillot d’un attaquant lors de la neutralisation Avertissement
Le PdB ne pose pas la balle à terre lorsque l’arbitre siffle un jet franc Exclusion temporaire de 2 minutes
Ce même joueur proteste Exclusion supplémentaire de 2 minutes
Un défenseur n°1 accroche le bras de l’ailier en pleine extension Disqualification directe
Un n°2 ceinture son adversaire après avoir été exclu 2 fois Disqualification et remplacement du joueur au bout de 2 minutes
Un défenseur donne un coup de poing à un adversaire Expulsion avec interdiction de remplacement. L’équipe évolue à 6 joueurs tout le reste du match.
1-4 Règles adaptées

Les Règles d’Or à faire intégrer aux élèves débutants, selon Mariot :
- L’intervention sur PdB : ne pas toucher le PdB (pas de contact) pour les débutants. Il faut défendre à distance de bras : environ 50 cm pour gêner le PdB (protéger le PdB pour qu’il ait le temps de « lire », afin de « choisir » avant d’« agir ».

- Le marcher : 3 appuis sont autorisés en portant la balle, un quatrième est possible lorsqu’il y a réception en suspension simultanée des deux appuis.

- La reprise de dribble : c’est une rupture dans la progression en dribble par contrôle, à 1 ou 2 mains, du ballon.

- Le tenu : limité à 3 secondes. L’immobilisation de la balle est limitée dans le temps. Le PdB doit choisir en 3 secondes de passer, tirer ou dribbler. Faire preuve d’indulgence en accordant 5 à 6 secondes aux débutants.

- La surface de but : elle est réservée exclusivement au gardien. Violation quand pénétration dans la zone (ligne comprise). Faire preuve de rigueur si elle est trop empiétée de façon intentionnelle par les tireurs.

Règles à adapter aux débutants (sans dénaturer le HB), selon Dubertrand :

En HB, le but doit toujours être de lancer le ballon dans une cible frontale protégée par un GB (qui peut utiliser les parties de son corps pour arrêter le ballon) et par une zone qui oblige les attaquants à effectuer un lancer à courte distance (de 4 à 10m). Les principales règles sont :

• Un nombre minimale de 3 joueurs de champ afin que le porteur de balle ait systématiquement à choisir entre 2 alternatives. Il convient ensuite de placer le plus rapidement possible 4 attaquants sur le terrain de façon à ce qu’ils puissent occuper l’espace dans sa largeur et sa profondeur. La dernière étape consiste à rajouter un joueur intérieur (En UNSS : 4+1 en benjamin et minime voire 5+1).

• Selon le niveau de jeu, un déplacement avec la balle limité dans l’espace à 3 ou 5 pas, et dans le temps de 3 à 5 secondes durant lesquelles on peut garder le ballon.

• La possibilité de dribbler afin que le PdB sans défenseur face à lui puisse se rapprocher de la cible. La reprise de dribble est interdite, mais chez les débutants, on peut ne pas considérer les fautes de réception comme des dribbles. Il faut être souple sur l’arbitrage car la lecture de la situation est grande « consommatrice » de temps chez les débutants (cf Ripoll et Durand).

• Le degré de charge autorisé sur l’attaquant (il est primordial, dès le départ, de protéger le PdB, notamment lorsqu’il tire). Les duels ne doivent être autorisés que lorsque le défenseur est en barrage vers la cible. Il faut toujours laisser une possibilité de récupérer la balle et, pour cela, pénaliser le passage en force de manière à faire émerger l’un des fondamentaux du handball : le jeu dans l’espace libre.



1-5 Et en UNSS..?

• En UNSS, les remises en jeu s’effectuent en principe selon le règlement fédéral. Elles peuvent cependant faire l’objet d’aménagements locaux (par le biais des académies) au même titre que les exclusions. On ne peut compter plus de 5 joueurs de champ et 1 GB dans les catégories de jeunes. Compte tenu des possibilités des élèves, il semble plus opportun de les faire évoluer avec 4 joueurs de champ en benjamin et en minime. L’organisation de l’activité UNSS « secteur de masse », où les enseignants définissent le fonctionnement réglementaire, autorise de tels aménagements.
• En équipes benjamines, la défense ne peut en aucun cas s’organiser autour de sa zone. Elle doit se consacrer en priorité à la récupération du ballon sur tout le terrain (ou une partie), par un pressing et une articulation d’intentions tactiques qui visent à gêner, dissuader, et intercepter. On peut aborder l’aide avec l’équipe de minimes.


1-6 Les toutes dernières règles en vigueur…
1) Si un jet franc doit être exécuté après le signal de fin d'une mi-temps (ou d'une période de prolongation) aucun remplacement de joueur n'est autorisé, à l'exception de celui d'un joueur qui va tirer; de plus, les coéquipiers du tireur doivent se tenir à une distance de 3 mètres au moins.
2) Il n'est plus obligatoire aux arbitres d'accorder un Time-Out quand ils sifflent un jet de 7 mètres.
3) Lorsque le chronométreur (ou le délégué) siffle, généralement pour un Time-Out ou un changement irrégulier, le chronomètre officiel doit être stoppé simultanément sans attendre le signal ou la confirmation des arbitres.
4) Il a été décidé de faire passer le nombre maximum de joueurs par équipe de 12 à 14.
5) Si un joueur non inscrit sur la feuille de match entre sur le terrain, le "responsable de l'équipe" sera dès lors sanctionné dans le cadre de la progressivité en relation avec une sanction pour une conduite anti-sportive.
6) Des piercings visibles sur le corps peuvent être autorisés, mais seulement s'ils sont recouverts d'un pansement adhésif sécurisé, de la même façon que pour une bague plate ou une petite boucle d'oreille.
7) L'empiètement sur la surface de but (incluant le fait de toucher la balle sur la surface de but) par un adversaire de l'équipe du gardien de but, entraînera désormais une reprise du jeu sous la forme d'un renvoi, c'est-à-dire que le gardien peut effectuer le jeu de n'importe quel endroit à l'intérieur de sa surface de but.
8) Une interprétation sera insérée pour insister sur le fait qu'une action impliquant un impact physique relativement faible peut aussi être très dangereux, si il intervient au moment où l'adversaire est sans défense.
9) Si la balle heurte le plafond ou un objet suspendu au plafond au dessus du terrain, la reprise du jeu se fera par une remise en jeu pour les adversaires de l'équipe qui a touché la balle en dernier. La remise en jeu s'effectue au point le plus proche de la ligne de touche la plus proche, en relation avec l'endroit où le ballon a heurté le plafond.
10) À la suite de l'exécution d'un renvoi, le lanceur est autorisé à rejouer le ballon après qu'il ait rebondi sur l'un des montants de but des adversaires.
11) Des exclusions (et aussi des expulsions) peuvent aussi être prononcées en relation avec des infractions commises au cours des pauses de mi-temps et autres pauses (c-a-d avant et entre les prolongations).
12) Une disqualification au cours de la dernière minute du match, au cours de laquelle l'équipe qui fait la faute, essaie sans ménagement d'empêcher ses adversaires d'obtenir une "occasion manifeste de but" ou du moins une bonne position pour un tir au but, quand le but potentiel aurait été décisif (pour la victoire, le match nul, ou obtenir la différence de buts nécessaire), doit être l'objet d'un rapport, de manière à ce que les autorités compétentes puissent poursuivre leur action contre le joueur coupable.
1-7 La sécurité

• Contenus de la Note de service du 9 mars 1994
- Vérifier le bon état du matériel et des équipements utilisés avant le début du cours et optimiser l’organisation des lieux (fixation buts HB).
- Enoncer clairement et adapter les consignes : règles de réalisation et de sécurité (CE) en utilisant une diversité de canaux (visuel, auditif…).
- Garder la maîtrise du déroulement du cours.


• Contenus de la circulaire du 13 juillet 2004 (BO n°32 du 9 septembre 2004)
- Risques liés à la nature de l’APSA et aux conditions de l’enseignement de l’EPS
= Vigilance sur l’équipement, l’environnement, les vestiaires, les déplacements.
(équipements défectueux = trace écrite au chef d’établissement).

- Intégration des exigences de sécurité dans les organisations pédagogiques.
= vigilance sur les contacts corporels surtout en handball (cf Ressources affectives)
= vigilance sur les différences interindividuelles (rapport de force) en HB.


• Sécurité active
« La sécurité active est réalisée par l’élève (objet d’@) pour lui (sécurité autonomie) ou les autres (sécurité solidarité) » in D EPS 46, 1999

Domaine d’application de la sécurité active :
- Maîtrise de soi et de ses émotions (agressivité de défenseur sur le PdB et intégration rigoureuse des règles liés au contact corporel, SFS Lycée).
- Echauffement pour « diminuer les micro-blessures » (EMERY & coll, rEPS 316, 2005)
- Respect des autres (SFS).
- Tir = vigilance vis-à-vis du GB (parties sensibles), de surcroît car la « réussite est souvent associé à la puissance du tir » (Docs d’accompagnement Cycle central).
- Le GB doit porter une coquille.
- Faute par derrière.
- Interdiction d’agir directement et uniquement sur le bras tireur quand le défenseur n’est pas en face du PdB.
- Ballon au pied interdit !!


















2- Données terminologiques

2-1 Définitions

« Le handball est un sport collectif de prise manuelle à espace interpénétré, opposant 2 équipes de 7 joueurs autorisés au contact non permanent et ayant pour but une cible verticale non accessible aux joueurs et protégée par un gardien de but ».

« Activité de coopération/confrontation collective interpénétrée, médiée par un ballon, où l’objectif est de marquer plus de buts que l’adversaire ».

« En HB, le but doit toujours être de lancer le ballon dans une cible frontale protégée par un GB (qui peut utiliser les parties de son corps pour arrêter le ballon) et par une zone qui oblige les attaquants à effectuer un lancer à courte distance »
Dubertrand, Passeport HB, 2004

« Le handball est un sport collectif interpénétré où l’objectif est de marquer plus de buts que l’adversaire. Il met donc en avant 2 phases essentielles : l’attaque d’une cible adverse et la défense de sa propre cible ».



2-2 Problèmes fondamentaux

« La performance en sport collectif est de résoudre en actes simultanément et à plusieurs des cascades de problèmes non prévus, à priori dans leur ordre d’apparition, dans leur fréquence, dans leur complexité et ceci afin de résoudre non contradictoirement la défense de son propre camp et l’attaque du camp adverse ».
Metzler, 1981

Opposition de deux projets collectifs afin de tenter de marquer plus de buts que l’adversaire en faisant basculer le rapport de force en sa faveur.

• Gérer simultanément la conservation de la balle / conquête de la cible opposée, ou la conquête de la balle / protection de sa propre cible
• Créer de la certitude avec ses partenaires et créer de l’incertitude pour les adversaires.
• Agir sur la balle et prendre des informations dans le jeu.
• Multitude de la prise d’information.
• Importance du changement de statut
• Habiletés motrices spécifiques au handball. (tir, passe, appuis)
• Dialectique vitesse et pertinence des choix.
• Gérer le couple continuité / discontinuité (équilibre / rupture)



2-3 Enjeux de formation

• Aide à la prise d’information et à la discrimination des informations pertinentes.
• Elaborer et mettre en œuvre un projet collectif d’actions (communication) (circulation de la balle, des joueurs).
• Développer des capacités perceptives, décisionnelles et motrices. (rôles, technique…)


2-4 Intérêts d’enseigner cette APSA

Pour l’enseignant
• Importance des stratégies
• Importance des informations et de la capacité de traitement ainsi que les qualités d’adaptation.
• Projet collectif
• Multiplicité des rôles
• Peu de contraintes matérielles, sécurité, groupement, beaucoup de travail moteur.

Pour l’élève
• Activité motivante (opposition avec ballon)
• Cible facile d’accès (facilité de manipulation du ballon)
• Sport co moins fort au niveau de sa connotation masculine (rapport au foot ou au rugby)
 Intéressant car intéresse filles et garçons.


2-5 Spécificités

Le tir
• Il existe différentes formes de tir qui auront chacune une utilité définie par rapport à une situation.
• Le tir en suspension pour tirer au-dessus de la défense OU se rapprocher du GB et ouvrir son angle pour les ailiers et le pivot. Il peut même se déclencher sur un appui (festival de Lövgren à l’euro 1998 en Italie).
• Le tir en appui pour la précision et la puissance.
• Le tir en course ou à l’amble pour la rapidité d’exécution.
• Le tir à la hanche (Wislander, G.Gille) et le tir désaxé (Dutchebayev) pour l’incertitude évènementielle et pour masquer le champ de vision du gardien.
• La roucoulette est un tir où le joueur met de l’effet dans la balle et ce joue ainsi du coefficient du friction entre balle (pleine de résine…) et sol pour contourner le GB (introduit par le roumain Voinéa en 1979).

Le duel 1x1
• Surtout dans le cas des défenses non individuelles (donc plutôt Lycée).
• Il existe le 1x1 externe/interne qui permet de privilégier la protection du ballon et de se positionner dans l’axe du terrain.
• De même, le 1x1 interne/externe (accompagné parfois d’un rond de bras) surprend un peu plus l’adversaire et a l’avantage de mettre ce dernier en situation critique car si l’attaquant passe ses épaules au moins, l’intervention du défenseur sera délicate (pousser équivaut à 2minutes).
• Ce type de manœuvre est spécifique au handball car le règlement autorise 3 pas, ce qui permet de manœuvrer.
Egalement : le « Schwenker » ; le demi-tour contact.

La zone
• C’est une surface exclusivement réservée au GB dans lequel aucun joueur ne peut accéder (sauf en suspension si son impulsion se trouve en dehors).
• Jet franc si un attaquant transgresse cette règle (règle 6)
• Jet de 7m si le défenseur défend en zone.

Les changements de joueurs
C’est le seul sports co où les changements de joueur peuvent s’effectuer à n’importe quel moment du jeu à condition que le joueur entrant pénètre sur le terrain seulement après que son coéquipier sortant ait franchi la zone de replacement (4m50).



Le contact
Comme le rugby, le HB est considéré comme un sport de contact puisque la neutralisation est un savoir faire individuel défensif qui permet la rupture de la continuité du jeu chez l’adversaire qui attaque. Mais contrairement au rugby, ce registre demeure assez restreint dans la mesure où il est permis d'entrer en contact corporel avec le joueur adverse de face et les bras pliés, de le contrôler et de l'accompagner (= neutralisation ; cf règle 8).

La résine
Les joueurs s’en servent pour améliorer la manipulation du ballon. Ils peuvent ainsi :
- Mieux tenir la balle.
- Améliorer leur réception du ballon, notamment à une main.
- Gagner en puissance lors des passes et du tir (qui devient fouetté), ce qui permet une amélioration de près de 20% de la vitesse de la balle.
- Faciliter les feintes de tir et le maniement du ballon durant les un contre un.
- Donner des effets au ballon comme lors d’une « roucoulette » (effet latéral donné au ballon qui contourne le GB ou un défenseur). Ce geste technique fut introduit par le joueur roumain Voinea en 1979.


En tenant compte de ces spécificités de l’activité HB, et en considérant le nombre de joueurs et l’aire de jeu, il est possible de constater différents types d’incertitudes :
- Incertitude évènementielle : fonction de la forme d’action que va effectuer l’adversaire (1x1, passe, tir, changement de rythme…).
- Incertitude spatiale : fonction de l’endroit où va jouer le jouer (à droite, à gauche, en haut, en bas…).
- Incertitude temporelle : fonction du moment où va agir mon adversaire direct (de manière précoce ou retardée…).
On peut même ajouter une 4ème incertitude, occurentielle, qui réside dans le pourcentage de chances qu’une action survienne. Il s’agit d’une probabilité. Cette dernière incertitude conditionne le rapport de force. En effet, un individu anticipe s’il sait qu’un évènement a 85% de chances de survenir. Il passe en préparation orientée et diminue son temps de réaction.
La richesse du répertoire d’incertitudes événementielle, spatiale et temporelle conditionne cette incertitude occurentielle et empêche l’adversaire de prendre l’avantage puisqu’il va devoir s’adapter. Cet état de préparation sélectif à réagir peut être neutre, partiel ou total.

Et par rapport au volley-ball..?
• Le HB est un sport collectif interpénétrée qui fait s’affronter les élèves et met en jeu un ensemble de ressources affectives qu’il convient de développer.
• La présence d’un GB est souvent un facteur attractif pour les élèves. Le duel tireur/GB reste un enjeu fort de formation (cf pgm cycle central) du point de vue de la dialectique et des règles d’actions à appliquer.
• Si, comme au volley, les qualités motrices et perceptivo-décisionnelles sont importantes, le HB est une activité plus exigeante sur le plan énergétique. Mais le principal handicap du HB réside dans le fait qu’il nécessite un espace d’évolution bien plus grand (40x20) que celui du VB (18x9).
• Des organisations de jeu en accordéon, c'est-à-dire où une équipe A affronte une équipe B sur un but, puis où l’équipe B monte la balle pour affronter l’équipe C de l’autre côté du terrain, permettent de remédier à cet aspect. Cependant, 2 terrains sont souvent nécessaires pour une pratique de qualité, notamment dans le second cycle.



2-6 Lexique spécifique

Technique : ensemble des actions d’exécution avec ou sans ballon. Ne peut être qu’individuelle par conséquent et parler de technique collective est impropre.
Tactique : réponse spontanée d’un joueur ou d’un groupe de joueurs à des situations qui se présentent à lui ou eux tant sur le plan offensif que défensif.

Tactique individuelle : est l’ensemble des actions individuelles utilisées par le joueur en réponse à un problème posé par le jeu (correspond au choix des moyens utilisés par le joueur pour s’adapter à une situation précise, plus le joueur aura un bagage technique étendu, plus ses choix tactiques pourront être importants).

Stratégie individuelle : ensemble des tactiques utilisées par le joueur au cours d’une rencontre.

Stratégie : Organisation de jeu pré établie qui prend en compte l’équipe adverse.

Tactique collective : est l’organisation mise en place par toute l’équipe de façon que les différentes actions de chacun des joueurs soient coordonnées, concertées et efficaces.

Duel : affrontement direct entre deux adversaires (Duel Tireur / GB)

Distance de combat : distance à l’adversaire qui parait momentanément la plus avantageuses pour maîtriser le duel. (=distance d’efficacité) OU espace propre à chacun qui semble permettre une intervention optimisée sur l’adversaire direct.

Entraide : ensemble des actions entreprises par un ou plusieurs partenaires pour permettre a l’équipe de conserver l’avantage.

Dialectique attaque / défense : interpénétration, congruence entre les 2 équipes. Réponse de l’attaque par rapport à la défense et de la défense par rapport a l’attaque.

Statut : déterminé par le ballon, attaquant ou défenseur, lorsque le ballon est en possession d’un joueur d’une équipe, tous les membres de celle-ci ont le statut d’attaquant.

Rôle : - Ce que le joueur a à faire en fonction de son rôle et de son statut
- Action du joueur déterminée par la possession ou non du ballon et par le placement sur l’aire de jeu.

Couloir de jeu direct : couloir (virtuel) qui va du PdB au but.

Joueur dedans : qui se situe à l’intérieur du système défensif (à l’inverse des joueurs autour).

Dispositif : positionnement de référence des joueurs (attaque ou défense) lorsque le demi-centre est en possession du ballon (du milieu du terrain vers le but).

Poste : place du joueur sur le terrain.

Système de jeu : forme générale d’organisation des actions offensives et défensives des joueurs.


Lexique d’attaque

Organisation offensive :

CA : action individuelle d’interception ou grande relance rapide, débouchant sur un tir (1 joueur est en avance par rapport au repli défensif. C’est un avantage positionnel, consécutif à une prise de vitesse de la défense.

Montée de balle : action collective visant à passer rapidement à travers le repli défensif adverse (principes fondamentaux : écartement/étagement/profondeur).

Jeu de transition : Phase d’attaque marquant la liaison entre la fin de la montée de balle et l’enchaînement direct avec l’attaque placée afin de mettre l’adversaire en crise de temps dans son organisation collective de défense.

Attaque placée : Phase de jeu où l’équipe en possession de balle se retrouve confrontée face à une défense organisée.

Couloir de circulation : espace de jeu qui permet des déplacements entre la surface de but et un rideau de défense, entre deux rideaux de défense ou entre la défense et l’attaque.

Schéma tactique : enchaînement d’action prédéterminées pour deux ou plusieurs joueur qui vise a atteindre une solution probable.

Enclenchement : signal de départ d’un schéma.

Appel de balle : solliciter le ballon par une course. Conditions du DODDDDD (démarqué, orienté, à bonne distance, en déplacement, disponible, dissociés, devant).

Savoirs fondamentaux individuels d’attaque :

Se démarquer : Rompre l’alignement PdB/défenseur/NPB (moi) et se situer dans une espace dans lequel les défenseurs ne peuvent intervenir (espace libre).

Espace libre : zone où la balle peut être conduite ou transmise sans que les adversaires ne puissent s’y opposer.

Tirer : Action de propulser le ballon dans le but adverse.

Passer : Geste qui permet d’adresser le ballon à un partenaire (démarqué).

Recevoir une passe : Présenter ses mains de manière à capter, contrôler le ballon en vue d’une éventuelle réutilisation immédiate (passe, tir, dribble).

Fixer : mobiliser l’attention d’un ou plusieurs défenseurs.

Engagement vers le but : Action de se déplacer en direction du but adverse, les appuis orientés vers celui-ci en vue s’engager dans un intervalle.

Désengagement : se replacer, face à un intervalle, pour pouvoir réattaquer.

Dribble : moyen de progression avec le ballon, ou de conservation de balle.

Appui : joueur situé en avant du PdB.

Soutien : jouer situé en arrière du PdB.

Blocage : utilisation du corps pour faire obstacle à un déplacement latéral du défenseur.

Bloc remise :

Ecran : utilisation du corps pour faire obstacle à un déplacement antérieur du défenseur.
Induction : feinte qui vise à entraîner l’adversaire dans un direction opposée à celle qui va être prise.

Pivot : joueur dont l’espace de jeu se situe dans le système défensif adverse à proximité de la surface de but.

Décalage : résultat du gain d’un duel qui a libéré l’espace d’un partenaire en mobilisant son adversaire.

Distance de combat : Espace propre à chacun, qui semble permettre une intervention optimisée sur l’adversaire direct.

Jeu interne : action vers l’axe central du terrain.

Jeu externe : action s’écartant de l’axe central vers la ligne de touche.

Savoirs fondamentaux collectifs d’attaque :

Ecartement : Action d’occuper l’espace de jeu dans sa largeur.

Etagement : placement non aligné des joueurs d’une même équipe sur un plan sagittal, en profondeur (appui et soutien).

Profondeur : Action d’occuper l’espace de jeu dans sa longueur.

Trapèze : disposition de quatre joueurs de base permettant une occupation optimale de l’espace en largeur et profondeur.

Base avant : ensemble des joueurs qui évoluent à proximité de la surface de but, au contact du système défensif adverse.

Base arrière : ensemble des joueurs qui évoluent loin du système défensif adverse.

Formes de tirs :

Roucoulette : balle à effet avec rebond utilisé pour contourner ou traverser un joueur ou le GB.

Chabala : Tir réalisé grâce à un « cassé » du poignet permettant de modifier la trajectoire du ballon dernier moment.

Kung-fu : utilisation de l’espace aérien au dessus de la surface de but (zone) pour tirer ou servir un partenaire.

Coin court : par rapport au but, il s’agit de la localisation la plus proche du tireur.

Coin long : il s’agit de la localisation la plus éloignée du tireur.

Lob : tir légèrement en cloche qui passe au dessus du GB (Quand GB avance).

Désaxé : tir réalisé lorsque le corps est dans une position incliné voire horizontale par rapport au sol.

Tir à la hanche : Tir réalisé au niveau de la hanche permettant de tirer au travers de la défense.

Tir en appui : Tir réalise avec les pieds décalés, un corps équilibré, le bras est armé grâce à une ouverture de la ligne d’épaule, et revient violemment vers l’avant, provoquant le retour de la jambe droite en avant.

Tir en course : Tir réalisé pendant la course, sans arrêt de celle-ci.

A l’amble : c’est un tir réalisé avec les membres du même coté, le pied d’appui D devant pour le bras tireur D (et inversement pour G).

Lexique de défense

Organisation défensive :

Défense de zone : système qui privilégie la couverture de l’espace et les déplacements par rapport au trajet du ballon (orientation privilégiée de chaque joueur côté ballon).

Défense H à H : système qui privilégie la prise en charge d’un adversaire particulier (orientation privilégiée de chaque joueur vers son adversaire direct).

Défense mixte : système qui met en jeu des relations issues des défenses H à H et de zone.

H à H stricte : prise en charge et contrôle d’un adversaire quelque soit ses déplacements et sa position.

H à H avec changements : prise en charge d’un adversaire et son éventuel abandon par échange avec un partenaire et la prise en charge de l’adversaire de ce dernier.

Zone press : système qui privilégie un surnombre et un harcèlement sur le PdB dans son propre camp et un jeu en interception pour les autres joueurs.

Repli défensif : action menée par l’ensemble de l’équipe dès la perte de la balle (pour la récupérer).

Numérotation : - terrain divisé en deux dans le sens de la longueur
- jouer aligné le long de la zone
- numéros de 1 a 3 à partir de l’extérieur.

Dispositif : c’est la position de référence occupée par les joueurs (0-6, 1-5, 2-4, 3-3, 1-2-3) la numérotation est faite du centre vers les buts.

Système : caractérisation des interactions entre les joueurs et du rôle de chacun càd l’organisation collective déterminée (zone, mixte, homme à homme stricte, homme à homme avec changement / glissement)

Savoirs fondamentaux individuels de défense :

Neutralisation : action sur le PdB visant à empêcher toute transmission du ballon à celui-ci (se référer à la règle 8).

Harcèlement : action sur le PdB visant à gêner la transmission du ballon et la prise d’information de celui-ci (sans contact).

Dissuasion : action sur le NPB proche visant à empêcher la transmission du PdB à mon adversaire grâce à un positionnement sur la trajectoire de la passe.

Intercepter : action du défenseur sur le NPB lointain lui permettant de subtiliser le ballon à l’équipe adverse grâce à son anticipation de la trajectoire de passe émise.

Contre : placer ses bras en opposition à un tir adverse (il peut se faire seul ou à plusieurs).

Savoirs fondamentaux collectifs de défense :

Aider : soutenir l’action d’un partenaire en difficulté face au PdB.

Couvrir : Se déplacer en soutien défensif proche du partenaire situé face au PdB.

Doubler : Se substituer à son partenaire battu par le PdB.

Flottement : déplacement latéral suivant celui du ballon.

Contre flottement : déplacement d’un joueur à l’opposé du ballon.

Glissement : en cas d’échec de l’alignement changement, c’est la poursuite et la prise en charge de son adversaire direct derrière son partenaire jusqu’au prochain changement possible.

Alignement : positionnement des joueurs sur un même axe pour permettre des changements et éviter les problèmes de perméabilité.

Changement : modification de la répartition des responsabilités entre 2 défenseurs proches pour répondre au déplacement de leur vis-à-vis en attaque (ex : croisé).


يتبع,,,,,,,,,,,,,
















الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://stapsbouira.riadah.org
 
Dossier de connaissance Oral 2 Handball
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» la taille d'un dossier

صلاحيات هذا المنتدى:تستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
معهد علوم وتقنيات النشاطات البدنية والرياضية  :: المنتدى العلمي :: السنة الثانية lmd :: كرة اليد-
إرسال موضوع جديد   إرسال مساهمة في موضوعانتقل الى: